Les modalités d’octroi de MaPrimeRénov’, l’aide financière mise en place par l’État pour encourager la rénovation énergétique des logements, change en 2022.

Retrouvez ci-dessous les principaux changements induits par le décret :

  • L’ancienneté  minimale du logement est portée à 15 ans (contre 2 ans auparavant) à compter de la notification de la décision d’octroi.
  • En cas de remplacement d’une chaudière au fioul ou de fourniture d’eau chaude sanitaire, l’ancienneté du logement reste fixée à 2 ans.
  • Revalorisation de 2,6% des plafonds de ressources pour les ménages modestes et très modestes.
  • La durée minimale d’occupation du logement est portée à 8 mois par an contre 6 mois auparavant.
  • Le propriétaire doit désormais s’engager à occuper son logement à titre de résidence principale dans un délai d’un an à compter de la demande de solde.
  • Le délai de réalisation des travaux est porté à 2 ans.
  • Seuls les ménages peuvent demander et percevoir une avance, et non plus les mandataires.

Découvrez ci-dessous les plafonds qui conditionnent l’obtention de MaPrimeRénov’. (sur l’année fiscale 2020)

Contactez-nous pour davantage d’informations sur votre projet de rénovation énergétique et pour les demandes d’aides financières.